petits chiots education

Les conseils d’éducation de base pour un petit chiot ?

Pour éduquer correctement et dès son plus jeune âge, le petit chiot que vous venez d’acquérir, voici les meilleurs conseils.

Oui pour votre animal, son éducation est nécessaire. Plus elle commence tôt, mieux c’est !
Bien sûr, cela demande de la patience et de la persévérance mais aussi et surtout de la bonne humeur ! 

Comment bien procéder ?
Suivez nous ! 

La bonne éducation dès le plus jeune âge : 

L’éducation d’un petit chiot débute généralement dès qu’il a neuf semaines, c’est généralement l’âge auquel vous allez l’acquérir.

Pour un petit chiot et pour commencer son éducation, il est nécessaire d’y aller progressivement. La première chose à retenir est de faire des séances d’éducation courtes. Un peu chaque jour en conservant de la douceur, de la fermeté mais surtout de la bonne humeur.
En effet, si vous êtes énervé, en colère ou que vous avez passé une mauvaise journée, il est nécessaire de ne pas transmettre votre négativité du moment à votre animal, mieux vaut reporter votre séance d’éducation. Votre animal ressent les mauvaises ondes, il n’est pas préconisé de lui crier dessus sans raison ! 

En résumé, les séances de cinq minutes par jour pour commencer l’éducation d’un chiot sont conseillées.

Dans quel ordre procéder pour l’éducation d’un chiot ?

L’éducation d’un chiot est une expérience amusante et enrichissante. Éduquer votre chiot est une excellente façon de passer du temps ensemble, d’apprendre à se découvrir et se connaître mutuellement. Les chiots comprennent vite, par contre la concentration est brève, c’est pourquoi, il faut commencer par des séances courtes d’éducation comme nous l’avons dit juste avant.
L’apprentissage de toutes sortes de choses commence par faire en sorte que votre animal réponde à vos appels, à vos ordres en termes de venir, s’asseoir, rester, être propre, se coucher, etc…
L’éducation débute dès lors que l’animal est à la maison.

Les étapes d’éducation d’un chiot : 

Les conseils pour débuter l’éducation de votre petit chiot, suivez les étapes ci-après : 

Choisir le meilleur moment et, surtout, soyez de bonne humeur.
Les chiens sont réceptifs aux émotions, aussi, si vous êtes grincheux, la séance d’éducation risque de n’être pas très productive.
Soyez positifs. Finissez votre séance d’éducation par une petite récompense.
Pas de distraction durant la séance d’éducation.
Choisissez un lieu paisible pour débuter l’éducation.
A chaque avancée, ne soyez jamais avare de compliments et de signes démonstratifs de satisfaction, jouets, friandises (sans excès surtout), câlins doivent faire partie du jeu.

Pour l’apprentissage de la marche en laisse, ne choisissez pas de collier étrangleur, cela risque de blesser le cou de l’animal.

Vous pouvez vous procurer un clicker dans un magasin dédié aux animaux pour commencer l’éducation au clicker.
Cela consiste à appuyer sur cette petite boîte en plastique qui émet donc des clics audibles qui vont conditionner l’animal à répondre selon, un clic simple ou un double clic…

Voici comment commencer une éducation au clicker :

  • Armez-vous d’une poignée de friandises
  • Donnez-les à votre chien une par une, avec une courte pause entre chacune. Au moment où il la prend, cliquez une fois, comme pour dire “oui”.

Votre chien apprendra bientôt qu’un clic est oui donc synonyme de récompense. Comme il apprendra aussi qu’un double clic est non, donc défavorable.
Ainsi, selon les ordres que vous lui donnerez, il saura plus facilement comprendre quand il fait bien et quand il fait mal  !


L’apprentissage progressif : 

  • Apprendre à s’asseoir

    Prenez une friandise, montrez là au chiot, tenez la friandise au-dessus de sa tête, en arrière de son nez, afin qu’il regarde en l’air et qu’il recule sa tête. Il n’a qu’un seul moyen alors d’atteindre la friandise, c’est de s’asseoir. Quand il pose son postérieur, soit vous dites oui c’est très bien, de vive voix, soit vous cliquez une fois si vous avez opté pour l’éducation au clicker. Une fois assis et pas avant, vous lui offrez la friandise en le félicitant.
  • Apprendre à se coucher

    Tenez une friandise dans la main et montrez là au chiot. Placez votre main au sol avec la friandise dessous. Votre chiot va vouloir l’obtenir. Il va falloir être ferme pour lui faire comprendre qu’il doit se coucher pour obtenir sa récompense. Quand il se couche, même chose, dites lui de vive voix qu’il a bien fait, démontrez lui que vous êtes content, félicitez le, et enfin donnez lui la friandise. Si vous utilisez un clicker, cliquez une fois pour exprimer comme à chaque fois votre oui audible. Le mot “couché” a évidemment toute son importance pour que l’animal comprenne bien ce qu’on attend de lui.
  • Apprendre au chiot à revenir

    L’obéissance est la clé pour tout pour votre animal, il faut donc lui apprendre à obéir, le rappel, est donc une étape importante pour que l’animal comprenne à quel moment quand vous lui direz “au pied”, il revienne vers vous immédiatement…
    Voici comment apprendre à votre chiot à revenir en quelques étapes.

    Si le chiot part dans la direction opposée et ignore vos appels, ne courez surtout pas derrière lui, il prendrait cela comme un jeu, à l’inverse, partez de l’autre côté. C’est lui qui viendra à vous. Il apprendra ainsi à garder un œil sur vous. Les compliments et les friandises l’aideront aussi pour cette étape importante à progresser. Ne hurlez pas, soyez ferme, et s’il refuse de venir de suite, soyez patient, et si cette étape est compliquée, un maître chien pourrait vous aider. Lorsque vous lui dites “Viens” ou “au Pied”, l’objectif est de faire en sorte que votre animal réponde. Quand il arrive vers vous, vous lui dites “assis” et seulement après vous lui offrez une friandise. Ainsi, il saura associer les étapes au fur et à mesure de ce temps d’apprentissage.

  • Apprendre au chiot à ne pas bouger

C’est l’étape la plus compliquée, un petit chiot n’aime pas être immobile. Il faut commencer avec l’expression : « couché, pas bouger ».
Demandez à votre chien de se coucher. Vous dites ensuite fermement « pas bouger » et vous placez votre main devant vous, paume ouverte vers l’avant. Si le chien se relève immédiatement, vous lui dites de nouveau “pas bouger” ou vous faites un double clic si vous utilisez un clicker.
Reculez d’un pas en disant “pas bouger”, ensuite, après trois secondes, si le chien n’a pas bougé, félicitez-le, donnez lui sa récompense. Au fil des jours, vous augmenterez votre distance de recul et ainsi de suite.

Avec ces premières étapes d’éducation, votre chiot aura acquis la notion du non et du oui, ce sont là les bases essentielles d’un bon début d’éducation… 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *