Comment rafraichir un chien

Même si vous vous sentez prêts à affronter les grandes chaleurs avec votre meilleure protection solaire et la provision de packs d’eaux que vous venez de stocker dans un coin frais de votre demeure, votre chien n’a sans doute pas les mêmes possibilités. Un educateur canin vous informe.

Les premières précautions

Combien de fois n’avez-vous pas jeté un oeil réprobateur au maître qui a osé laissé son fidèle compagnon dans la voiture, seul et (presque) sans défense face à la fournaise dans laquelle il est enfermé? Pensez-encore à ce maître inconscient. N’allez pas prétendre que vous n’avez jamais fait de même, en vous disant que ce n’est que pour quelques minutes : jamais, au grand jamais, votre chien ne doit rester seul enfermé dans une voiture. La température peut très vite augmenter à cause des vitres et devenir un étouffoir mortel. Préférez laisser votre chien au frais chez vous, ou aller dans un endroit où il peut rester à vos côtés.

Autre piège à chaleur à éviter : la niche. Elle peut devenir une véritable fournaise elle aussi en un clin d’oeil. Si vous pouvez la déplacer, mettez-là près d’un arbre, là où l’ombre est fraîche car les feuilles laissent passer l’air.

Lors des sorties obligatoires, pensez à favoriser les moments les plus frais de la journée, et de toujours transporter assez d’eau pour vous et votre chien. Egalement lors d’une promenade, vérifiez que le sol n’est pas trop chaud pour les pattes de votre chien. Marchez sur l’herbe fraîche plutôt que l’asphalte. Vos chaussures protègent vos pieds des surfaces chaudes, mais les pattes de votre chien ne le sont pas. Vous pouvez décider de l’équiper en conséquence ; un simple test avec votre main permet de déterminer si votre chien ne souffrira pas d’une surface trop chaude. Si c’est trop chaud pour votre main, ce le sera pour les pattes de votre chien.

Rafraîchir votre chien : des simples gestes aux grandes préparations

En transportant de l’eau avec vous lors des sorties, tout comme vous le feriez pour vous, ajoutez des glaçons dès que possible pour votre chien. Le jouet que votre compagnon préféré adore mâcher peut aussi passer un moment au frigo pour apporter une température plus supportable dans les exercices de votre chien.

Dans les magasins spécialisés ou dans votre cuisine, des glaces adaptées pour les chiens sont un apport intéressant entre la nourriture fraîche et la grande teneur en eau. Si vous ne pouvez donner de glace pour chien à votre compagnon, il existe de nombreuses recettes sur internet pour faire vous-même des plats adaptés.

Si la période de chaleur est annoncée comme particulièrement longue et importante, anticipez et habituez votre chien aux exercices à l’intérieur. Il est important de limiter les sorties lorsque le thermomètre prend des hauteurs menaçantes. Les chiens à risque sont particulièrement fragiles en périodes de chaleur, et il vous faut constamment surveiller que votre bouledogue ou chien en masse pondérale importante respire correctement : leur coeur et voies respiratoires peuvent être mis à rude épreuve lors des changements de température.