Comment prendre la température d'un chien ?

Chaque humain a déjà connu les affres d'une fièvre, lors d'un malaise passager ou une maladie bien installée, les chiens eux aussi peuvent avoir des montées de température similaires qui altèrent leur santé physique. Voir son chien souffrir tout en se sentant impuissant pour le soigner est un sentiment des plus désagréable. Les fièvres sont très communes chez les humains comme les chiens, bien souvent elles sont le signe d'autres dysfonctionnements sous-jacents.

Avant d'aller plus loin dans ces lignes, même si apporter un remède à un fièvre chez un chien est très tentant pour résoudre le problème. Sachez qu'il existe des pratiques à risques et d'autres auquel vous pouvez avoir recours sans avis médical. En cela, vous trouverez plus loin les signes les plus courants qui indiquent une fièvre chez le chien puis les pratiques concourant à un apaisement de ce type de fièvre. Votre educateur canin vous apporte dans cet article plus d'informations.

COMMENT DÉTECTER UNE FIÈVRE CHEZ UN CHIEN

La température d'un chien peut sensiblement varier en fonction de sa race. La moyenne est établie à environ 38,5°C. La fièvre se diagnostiqué au dessus de 39°C. Interpréter la température doit se faire avec d'autres indices que les chiffres donnés par le thermomètre. En effet, des facteurs météorologiques ou physiques bénins peuvent faire changer la température sans qu'un danger ne soit à signaler.

Restez attentifs aux symptômes. L'oeil un peu vitreux, une sensation de chaleur au contact direct plus importante, des frissons, écoulements nasaux, une perte d'appétit, d'énergie ou des signes de dépression sont parmis les plus courants. Outre les techniques ancestrales pour détecter un fièvre chez un chien en vérifiant si sa truffe est correctement humide et fraîche, recourir à un thermomètre pour chien est plus fiable.

PRENDRE LA TEMPÉRATURE DE SON CHIEN

Tout comme avec une fièvre chez les humains, une fièvre chez un chien est identifiée avec plus d'exactitude en utilisant un thermomètre. Il est déconseillé d'utiliser un thermomètre conçu pour les humains, car la précision s'en trouverait altérée : préférez avoir recours à des outils conçus pour.

C’est sans doute l’un des moments les moins agréables d’une relation maître-chien, mais prendre la température avec des outils adaptés permet de dissiper les doutes, et en cas de réelle fièvre (au-dessus de 39°C) n’hésitez pas plus longtemps pour consulter un vétérinaire. De nombreux conseils existent pour donner les bonnes pratiques quand il s'agit de prendre la température d'un chien fébrile.

COMMENT SOULAGER UNE TEMPÉRATURE ÉLEVÉE

Appliquer l'eau fraîche autour des pattes et des oreilles est un bon geste. Une serviette ou tissu humide peuvent faire également l'affaire. Hydratez votre chien autant que possible. L'important est de régulièrement suivre la température. Cela peut paraître évident, mais à aucun moment ne donnez un médicament destiné aux humains pour votre chien. Ils peuvent devenir très toxiques pour les animaux de compagnie, votre chien est déjà affaibli par une fièvre, cela ne ferait qu'empirer les choses.

Les professionnels recommandent aussi de donner de la soupe de poulet maison pour un apport en nutriments réel face à la fièvre. La soupe peut stimuler le système immunitaire du chien, tout en l'hydratant et prévenant les risques de déshydratation.

Des remèdes homéopathiques existent. L'aconitum napellus ou encore la belladone sont des exemples communs. Avec le premier, l'usage est préconisé quand la fièvre arrive soudainement, sans que d'autres symptômes soient visibles. La belladone est efficace pour les chiens agités voire agressifs en cas de fièvre.

D'autres solutions plus classiques restent la vitamine C, la vitamine E, ou encore l'échinacée peuvent être utilisées en complément afin de renforcer le système immunitaire.