À quel age un chien est propre?

Le parallèle s’arrête ici, car le temps d’apprentissage des notions de propreté pour un bébé et un chiot ne sont pas à considérer dans le même laps de temps. Votre educateur canin à Lyon vous explique.

Progressivement, c’est à vous d’établir des habitudes appropriées pour aider votre chien à être propre plus vite, ou s’il n’est plus un chiot, revoir son hygiène corporelle. S’il faut compter deux ans en moyenne pour les enfants, les chiots peuvent être propres vers 7 ou 8 mois. Cette moyenne est donnée à titre indicatif, et ne saurait être une valeur absolue : chaque être est unique, tout comme le temps nécessaire pour acquérir des notions aussi importantes.

Premiers facteurs empêchant votre chien d'être propre à la maison

Avant d’incriminer un manque de discipline, qui peut être une explication rapide et facile servie sur maints site et par de nombreux dresseurs, il convient de rappeler la multiplicité des phénomènes expliquant un problème d’hygiène de la part de votre chien.

Votre animal de compagnie est par nature très proche émotionnellement de vous, de l’ambiance dans la maison et des échanges avec votre famille ou amis. Des tensions constantes sont une source de stress pour lui. L’anxiété qui en résulte en général, ou lorsque votre chien est laissé seul chez vous lors d’une absence peuvent causer un déséquilibre émotionnel déstabilisant le contrôle qu’il a de son corps.

Enfin, pour des raison bien plus naturelles, votre chien peut simplement ressentir le besoin de marquer son territoire chez vous.

La routine à instaurer pour établir une vraie propreté

Comme toute autre forme de dressage, chaque étape est relativement simple si vous prenez le temps de faire les choses correctements, sans vous inquiéter du rythme de votre chien.

La routine à instaurer est en effet à adapter pour chaque chien, gardez-vous donc de vous fier à des chiffres très précis trouvés sur internet ou dans des commentaire de maître de chien d'une autre race que le vôtre. Les besoins d'un chiot sont au début assez facile à anticiper. Dès le plus jeune âge, les chiens ont besoin d'uriner tout de suite après s'être réveillé. Vous devez donc être prêt à être là pour que votre compagnon puisse se soulager à l'extérieur sans attendre.

Les repas stimulent le système digestif. D'une manière générale, les chiens ressentent le besoin de se soulager dans le quart d'heure qui suit le dernier repas, et de passer à une commission plus lourde dans la demi-heure. Ces intervalles peuvent varier sensiblement d'un chiot à l'autre, mais soyez sûr que tous ont très peu de contrôle sur leur vessie. Il est essentiel pour eux de pouvoir se soulager au moins toutes les deux heures. Parfois toutes les heures. Les chiots les plus émotifs peuvent s'oublier quand ils sont soudainement sous l'effet d'une émotion forte, n'hésitez alors pas à le sortir après chaque période d'intense activité, jeu ou exploration quelconque.

Lors du moment fatidique, il est aussi très important de répéter certains mots-clés à votre chien. Un mot ou deux, simples, à utiliser quand il est en train de se soulager est conseillé. Choisissez des mots différents pour chaque action, vous et votre chien arriverez plus vite à coordonner vos intentions dans ce type de dressage. Les chiens sont toujours des compagnons aimant les habitudes, du moment que vous présentez votre cour ou jardin comme un espace où il peut faire ses besoins dès les premiers mois, vous pourrez éviter la plupart des accidents d'intérieur.

Bien entendu, n’attendez pas que votre chiot puisse passer une nuit entière à se retenir dès ses premiers mois. Soyez patient, et ne laissez pas votre chien seul, même s’il sort la nuit dans le jardin. Sinon, qui serait là pour le féliciter d’avoir fait la bonne chose quand il aurait pu choisir la facilité et rester à l’intérieur pour se soulager?