Comment empecher un chien d'aboyer

Faire taire un chien a autant de sens que faire taire un nourrisson. Aboyer (comme pleurer) lorsque le langage ne permet une meilleure compréhension mutuelle signale forcément quelque chose. Pourtant certains chiens aboient de manière déraisonnable. Si cela est source de problème, essayez d'abord de comprendre pourquoi votre chien aboie. Dans les lignes qui vont suivre, nous proposons des indications utiles à mettre en place lors du dressage de votre chien pour limiter les aboiements intempestifs inutiles.

Avant d'entrer dans le vif du sujet, souvenez-vous que hausser le ton pour demander à un chien de ne pas aboyer sera perçu comme une participation aux aboiements sans y mettre fin.

RELIER L'ORDRE AU GESTE EN APPRENANT À VOTRE CHIEN A ETRE CALME

Aux mains d'un professionnel, votre chien peut apprendre à aboyer sur commande. Quand vous lui demandez d'aboyer, attendez deux ou trois aboiements et mettez-lui une friandise sous le nez. Quand il cesse d'aboyer pour sentir la friandise, récompensez-le en lui donnant sa récompense. Répétez jusqu'à ce qu'il ai appris parfaitement à aboyer sur commande. Ensuite, apprenez-le à redevenir calme. Dans un environnement sans distraction, commencez à lui demander d'aboyer. Quand il aboie, dites-lui "calme" et placez une friandise sous son nez. Récompensez-le pour son retour au silence en lui donnant la récompense. Très utile quand votre chien vous alerte au son de la sonnette d'entrée que quelqu'un arrive, par exemple.

IGNORER LES ABOIEMENTS

Laissez le chien aboyer jusqu'à ce que cela cesse. Vous signalez que votre attention n'est pas portée sur lui quand il aboie. Si vous prêtez attention, il comprendra que vous le récompensez pour ce raffut. Ne le regardez pas, ne le touchez pas, ne faites rien, et récompensez-le lorsqu'il est silencieux, même pour reprendre son souffle après une série d'aboiements.

La clé est d'attendre aussi longtemps que nécessaire pour que les aboiements cessent. Si votre chien aboie pendant une heure et que vous perdez patience en lui criant de cesser tant de bruit, il y a fort à parier que la prochaine fois, votre chien va aboyer pendant beaucoup plus longtemps. Logique, puisqu'il aura appris que s'il aboie assez longtemps, il attire votre attention.

CESSER DE RÉCOMPENSER UN CHIEN QUAND IL ABOIE

La notion de récompense pour un humain est bien différente de celle pour un chien. Dans tous les cas, si votre chien aboie c'est qu'à un moment donné, vous l'avez récompensé pour cela d'une manière ou d'une autre. Un exemple courant peut être pris lorsque le chien aboie à des passants. Un tel comportement peut être maîtrisé en fermant les rideaux ou détournant l'attention vers une autre pièce.

HABITUER SON CHIEN AUX STIMULATIONS QUI LE FONT ABOYER

Progressivement, il est en effet possible de réduire ces stimulations qui le conduisent à aboyer plus que nécessaire. Commencez en plaçant ce qui fait aboyer votre chien à une distance assez importante pour qu'il ne le voit pas. Donnez lui des friandises. Rapprochez l'objet des aboiements un peu plus près. De fil en aiguille, votre chien apprendra que l'arrivée dans son champ de vision de ce qui le fait aboyer est source de plaisir, d'où les friandises.

Si par exemple votre chien aboie vers d'autres chiens, avec un ami (ou complice) maître d'un chien, placez-le comme décrit plus haut, à bonne distance. A mesure que votre ami et son chien s'approchent, commencez à donner des friandises à votre chien. Arrêtez les friandises quand votre ami et son chien disparaissent du champ de vision. Répétez autant de fois que nécessaire en espaçant les séances de manière régulière. Les séances peuvent être réparties sur plusieurs jours et étalées sur plusieurs semaines si nécessaire.

Enfin, assurez-vous que votre chien a se dépense suffisamment pendant la journée. Un chien avec une bonne fatigue est un compagnon qui a moins de chance d'aboyer pour signifier son ennui ou sa frustration. L'âge, la race, la santé indiquent le genre d'exercice dont votre chien a besoin.